Comment créer un serviteur magique (version express) – Troisième partie.

Partie 1/4 ; Partie 2/4 ; Partie 3/4 ; Partie 4/4

III-Madame, félicitations c’est un gnome : le rituel de création.

1- Mise en place du matos

Disposez votre triangle, un sommet dirigé vers une fenêtre ouverte. À l’intérieur du triangle, placez du côté opposé à la fenêtre l’encens et au centre votre réceptacle. Vous pouvez orienter ce dernier dans la direction de la fenêtre ou face à l’encens… ou dans une autre direction que vous jugerez appropriée (face à un proche ou en direction de l’endroit où il vit ou d’un objet censé le représenter si vous voulez par exemple créer un serviteur pour le protéger). Lisez la suite pour déterminer quelle orientation conviendra le mieux à votre but. Une fois tous les éléments disposés, vous devez obtenir quelque chose qui ressemble à ça :

Une configuration simple mais efficace

Vous pouvez placer devant la base du triangle un coussin ou une chaise pour pouvoir méditer. Si vous avez préparé une boisson ou une recette pour l’occasion, placez-le (la) à proximité.

2-déroulement du rituel

  • Commencer par quelques minutes de respiration en carré (1 temps : inspiration, 1 temps : rétention d’air, 1 temps : expiration, 1 temps : poumon vide et on recommence le cycle).
  • Quand vous sentez calme et apaisé, méditez sur le contexte qui vous pousse à agir et lorsque vous êtes au clair sur vos intentions commencez le rituel.
  • Si vous avez choisi une playlist, c’est le moment de la lancer.
  • Allumez les bougies.
  • puis l’encens.
C’est parti !
  • s Si vous avez préparé une boisson ou une recette pour stimuler chez vous un sentiment (voir tuto), c’est le moment d’en consommer une gorgée ou une bouchée et commencer à faire « rentrer en vous l’état d’esprit approprié ».
  • À présent, commencez à utiliser la technique choisie pour modifier votre état de conscience. En clair ça veut dire selon la méthode que vous aurez sélectionnée : commencer à méditer, faire des pompes, danser, avoir des pensées ou visionner des médias qui peuvent vous conduire à l’état d’émotion désiré ou… vous masturber… eh ouais, depuis le temps qu’on vous traite de branleur, c’est le moment de mettre à profit votre longue expérience. La magie c’est aussi ça : faire de prétendus défauts des avantages.
  • Même principe que d’habitude, on fait monter la mayonnaise (la fatigue, colère, excitation sexuelle…) et au fur et à mesure, on commence à penser au serviteur, à le voir sortir du néant, de la sphère akashique, du monde des esprits, de l’usine à entité, de vos ovaires ou testicules ou…ce qui vous tient lieu d’appareil génital si vous faites partie de mes lecteurs extraterrestres… bref, puiser dans vos connaissances anatomiques, mythologiques, ésotériques, symboliques, psychédéliques, alcooliques… bref visualisez un truc qui vous parle.
  • Quand la mayonnaise commence à prendre, on visualise le gardien de plus en plus clairement. On pense à sa mission, on ressent sa présence dans la fumée d’encens qui nimbe le réceptacle progressivement investi par l’énergie de l’entité.
A ce stade, le serviteur commence à prendre forme.
  • On fait cela progressivement jusqu’à atteindre le point le plus haut de la méthode choisie et quand suivant la technique employée on tombe d’épuisement, on atteint le stade où la colère ne peut pas monter plus haut ou l’orgasme, on projette toute notre puissance créatrice en direction du réceptacle et on imagine l’entité sous sa forme astrale intensément briller au-dessus de celui-ci.
  • S’en suit une période où vous vous sentirez vidé au propre comme au figuré. À ce moment, n’arrêtez pas le travail, poursuivez en fixant le réceptacle et en voyant la fumée d’encens s’envoler vers l’extérieur par la fenêtre (ou vous envelopper) et sentez que l’énergie de l’entité se disperse dans l’air un peu partout autour de vous et à l’extérieur. Ça y est, elle part en mission, regarder la figurine qui semble s’animer, imaginez-la à plus grande échelle, arpenter les rues, se tapir dans les bois, voyager aux confins de l’univers, par les galaxies et les océans, enfouis dans le magma terrestre. Voilà, l’entité est partout, prête à vous apporter son action. Où que vous vous trouviez, elle sera là, prête à agir.
Votre serviteur fin prêt à prendre son envol…bon, j’aurais dû penser à des ailes parce que là, ça fait haut quand même.
  • Mener cette visualisation aussi longtemps, qu’elle ne nécessite pas d’effort, que les images viennent facilement. Quand votre esprit recommence à penser à votre envie de faire pipi, aux programmes télé de la soirée, votre liste de course ou le postérieur de votre collègue de bureau… vous pouvez arrêter et ranger le matos et passer à autre chose. Rangez le réceptacle dans un endroit où vous seul pourrez y accéder.
  • Voilà votre serviteur est opérationnel. Peut-être même viendra-t-il vous rendre une petite visite dans votre sommeil, ce qui est parfois un peu flippant, car il apparait souvent sous des variantes plus perturbantes que la forme que vous avez imaginée à l’origine.

Rendez-vous pour la quatrième et dernière partie.

Partie 1/4 ; Partie 2/4 ; Partie 3/4 ; Partie 4/4

2 commentaires sur “Comment créer un serviteur magique (version express) – Troisième partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *